La fête des mères

Publié le par byseverine

Qu'est ce que je vais bien pouvoir lui offrir? Voici la question récurrente que je me pose pour le cadeau de la fête des mères. Plusieurs impératifs: ça doit pouvoir se mettre dans une enveloppe vu que ma mère habite loin et que je me vois mal faire 1680 km sur le week end, et deuxième impératif faut que ça lui plaise.

Et là ben c'est bien le plus compliqué vu que nous n'avons pas les même goûts et que nous ne faisons pas la même taille... donc impossible de tester le rendu sur moi je ne rentre pas dedans!!!!

Parce que ma mère est jeune 65 ans plus petite que moi et fait du 42 (donc elle est mince ne lui en déplaise). Je me suis donc décidée sur un tissu sur fond gris (ce qui passe partout) bon ok y a des motifs j'ai le plus grand mal à acheter de l'uni, oui quoi on a toutes nos névroses!!!

Et pour le modèle vu que comme d'habitude je m'y prends très peu à l'avance j'ai choisi du simple mais avec une coupe moderne (enfin à mon sens...) la blouse E du fait main de juin 2013, une blouse à l'aspect loose ce qui se fait en ce moment!!!! (hein maman c'est la MODE).

En photo sur un cintre:

P5210217.JPG

J'aimais bien le rendu des plis sur le col.

De dos:

P5210219.JPG

Avec fermeture éclair. Et c'est là que je trouvais ce modèle un peu bizarre parce qu'il y a une grande encolure il est évasé, je ne savais donc pas si la fermeture était indispensable ou pas (je vous rappelle que c'est en taille 42 et que je ne rentre pas dedans), bon d'après ma mère la fermeture ne sert à rien je n'aurais donc pas dû la mettre ce qui aurait été plus joli vu les desseins du tissu.

Alors verdict par téléphone..... la forme est large... (c'est la MODE loose), il manque 10 cm pour cacher mes fesses (elle fait du 42/44 en pantalon maman t'es pas GROSSE), je la porterai avec une ceinture fine (c'est complètement ringard mais bon je rappelle on a pas les même goûts et l'année prochaine je te fais une robe de chambre de mamie si tu continue!!!! non mais).

peuf peuf je vous jure il est bien difficile de coudre pour le autres, c'est donc pour cela que sur ma lancée j'ai cousu un petit quelque chose pour ma belle mère!!!!! Ben oui vu que mes beau parents sont plus près nous étions donc invités pour la fête des mères. Et comme je suis sa belle fille préférée je me suis donc pliée à l'exercice de coudre aussi un vêtement pour belle maman (enfin je suis sa seule belle fille je suis celle qui lui a volé son fils unique... sans commentaires).

J'ai choisi un lainage fin pour les petits soirs d'été et j'ai pris le modèle pull C du Fait Main de janvier 2009 (j'ai fait des manches courtes et réduit de 5 cm la largeur du col comme  modifications) en taille 38.

P5210207.JPG

Modèle ultra rapide à coudre tout à la surjeteuse ou presque. Porté:

photo-mamie-dede---Copie.jpg

Ben oui c'est très très décolleté pour une dame de son âge, bon elle me trouvera bien un petit sous pull des années 70 dont elle a le secret pour mettre en dessous.....

Voilà l'année prochaine robe de chambre!!!!!!

Edit du soir:

je suis "grand seigneur" et je tiens de ma mère donc je vous mets sa réponse:


ici la môman de Séverine : j'ai pas dis qu'elle était pas bien sa tunique elle est trop large pour mon gout : j'aime les trucs cintrés qui mettent en valeur ma taille fine( ben oui j'ai la taille fine même à mon age ) et assez long pour cacher ma culotte de cheval (pas énorme mais culotte de cheval quand même) et n'essayez pas de prendre sa défense a tout prix parce qu'en plus elle le sait :donc elle est impardonnable non mais des fois qui c'est qui l'a élevée (en même temps j'ai dù louper quelque chose ) allez sans rancune bisous

 

 moi je dis c'est bien vous avez raison défendez moi!!!! parce que il a qui le blog hein??? Bisous m'man 

Publié dans mes vêtements

Partager cet article

Repost 0

Le beau Nicolao

Publié le par byseverine

Suite et fin de ma visite à Venise, la découverte d'une boutique d'un costumier.

Costumi atelier Nicolao.

Nous sommes arrivés à plusieurs (environ 15 personnes) avec notre guide, la première vue de la boutique n'est pas franchement flatteuse un peu désuète, il faut bien l'avouer.

Mais au moins des chaises nous attendaient et croyez moi après plusieurs heures (j'exagère à peine) de marche ponctuées par un arrête "expresso" absolument nécessaire... cela faisait du bien de s'asseoir, et là rentre en scène Nicolao.

La cinquantaine bien tapée avec cet air de vieux beau absolument charmant, nous avons été nombreuses a remarquer son pantalon moulant (surtout à l'entrejambe) et sa chemise mise dans le pantalon le tout serré par une ceinture trop petite qui faisait bien ressortir ses poignées d'amour, rien que cette image valait le détour.

photo2-7965.JPG

Et Nicolao s'est lancé dans l'explication de la fabrication et du port des costumes d'époque, Je vous passe la partie homme ci dessus intéressante mais bon l'homme avait plus de libertés vestimentaires que la femme et ma foi certes il y a eu du changement mais les bases sont toujours les mêmes une veste une chemise et un pantalon plus long maintenant.

Ce qu'il y avait de vraiment passionnant c'était la constitution de la robe et des dessous de la femme.

Les pauvres tout d'abord dès le plus jeune âge, les petites filles devaient porter le corset, et ceci tout au long de leur vie, une horreur le tour de taille était souvent proche des 50 cm...

photo2-7964-copie-2.JPG

Corset qui bien entendu se lassait dans le dos, ensuite venait le jupon, oui je précise elles ne portaient pas de culottes celles ci étant réservées aux prostituées, et après il y a avait "la cage" pour la forme de la robe je ne sais plus le terme exact, cet accessoire avait la particularité de se plier un peu comme un parapluie à Venise histoire que ces dames puissent passer dans les ruelles étroites.

Puis venait la jupe de la robe unie et sans trop de fioritures on y ajoutait un espèce de manteau/robe assorti qui cachait les bras et ornait le dos, et bien entendu il y avait une pièce pour le devant en fait en forme de triangle qui cachait la poitrine et agrémentait la robe.

photo2-7963.JPG

Alors pourquoi autant de pièces tout simplement pour ne changer bien souvent que le devant et les dentelles sur la sur robe vu qu'a l'époque (18 ième) les vêtement coûtaient une petite fortune et même les dames des grandes familles richissimes de Venise n'avaient droit qu'au plus à deux tenues par an.

A savoir également que les femmes de l'époque mouraient très jeune (40 ans au grand max) après environ 6/8 grossesses et le port du corset qui finissait par faire descendre les organes ou provoquait des hémoragies comme quoi l'élégance a son prix.

De plus il faut parler de l'odeur, aucun des habits n'était lavé ou très rarement, la mode à l'époque (visible sur les tableaux) était au petit animal de compagnie qui servait ni plus ni moins de sac à puces, parce que celles ci étaient nombreuses, bon heureusement  il existait le parfum je vous laisse imaginer...et souvenez vous elles ne portaient pas culottes donc a certaines périodes ce devait être gênant ou alors elles étaient toujours enceinte?

Après ces explications plus que passionnantes nous sommes allés visiter son atelier, parce qu'en fait c'est un atelier pour costumes historiques pour le carnaval mais surtout ils fabriques des costumes pour le cinéma notamment pour pirates des caraïbes.

Place maintenant à la visite du stock une profusion de costumes historiques en tout genre et de toutes les époques.

photo2-7975.JPG

photo2-7995.JPG

 

photo2-8002-copie-1.JPG

Il y en a plus de 10000, donc il y a bien des étiquettes avec des prix, eniron 250/300 € la robe, mais... pas pour l'acheter juste pour la louer pour une soirée. Et ce n'est que le prix pour la location de la robe il faut y rajouter les accessoires chapeaux jupons cape masque etc... comptez 500/600 € la soirée, c'est un luxe mais je dis pourquoi pas se faire plaisir une fois. Je lui ai tout de même demandé comment fait on son choix? En fait il faut lui dire quelle époque on souhaite sa taille et la couleur, monsieur (ou madame) se charge d'aller

chercher les costumes...

Et enfin visite de l'atelier et des "petites mains", ce qui est amusant c'est qu'une personne du groupe trouvait qu'ils travaillaient avec du matériel ancien en fait pas du tout ce sont des machines industrielles et elles n'ont pas beaucoup évoluées en terme de design c'est tout.

photo2-7986.JPG

photo2-7984.JPG

Oui là c'est un monsieur qui brode et très joliment, il enfile des petites perles au crochet c'était magnifique.

photo2-7988.JPG

Quelle belle collection de boutons!!!!!

Voilà c'est tout pour aujourd'hui je ne suis pas très présente en ce moment, l'envie de blogger n'y est plus trop...

Publié dans couture

Partager cet article

Repost 0

pour info

Publié le par byseverine

PUCES DES COUTURIERES à Rosheim

Dimanche 19 mai 2013

DE 9H00 0 17H00

à la halle au marché (à côté de la mairie de Rosheim 67560)

venez nombreuses, je sais qu'il y aura encore plus de vendeurs que l'année dernière c'est une excellente occasion de faire des bonnes affaires.

j'y serai en tant qu'exposant, bon dimanche à toutes

Publié dans couture

Partager cet article

Repost 0

La dernière à longues manches enfin j'espère

Publié le par byseverine

C'est un modèle que j'ai déjà fait deux fois, la tunique B du hs Fait Main 29 spécial grande taille (ici raccourcie de 10 cm), je l'ai réalisé dans un jersey à l'imprimé "jungle" parait que c'est la mode, et pour le col cette fois ci j'ai utilisé une sorte de grosse dentelle, j'aime beaucoup le rendu, par contre, contrairement aux deux premières ici et , je trouve qu'elle me va moins bien, je n'ai pas changé mon patron alors est ce dû aux malheureux 6 petits kilos perdus pendant l'hiver? Je ne sais pas mais elle me grossi...

Photographiée toujours à Venise, le jour de notre arrivée, un peu grise comme journée d'où les manches longues.

vetements-7803.JPG

Photo prise très très vite parce que le truc que j'ai autour du coup n'est pas le nouveau collier à la mode mais un écouteur pour le guide qui précisément nous demandait de continuer...

Et en plus gros plan dans notre chambre d'hôtel au décor très barroque (ça dépayse c'est sûre).

vetements-7821.JPG

vetements-7822.JPG

Publié dans mes vêtements

Partager cet article

Repost 0

Luigi Bevilacqua

Publié le par byseverine

photos-7880.JPG

Si un jour vous avez l'occasion de visiter Venise voici une adresse que je vous recommande pour nous les amoureuses des tissus (attention je ne suis pas certaine qu'ils acceptent les visites individuelles j'y étais avec un groupe). 

L'entreprise Bevilacqua est une des trois plus vieilles fabrique de tissu de Venise et certainement la plus réputée, elle fabrique avant tout des velours et du brocard, Il y a deux sites de fabrication , un à "terre" avec une fabrication mécanique, et un atelier à Venise avec une fabrication à la main sur les plus anciens métiers à tisser  d'Europe.

Nous sommes rentrés par la porte d'eau (arrivée donc en bateau).

photos-7915.JPG

Et voici ce que nous avons découvert, de très jolis métiers à tisser, il n'y a que 7 personnes capables de s'en servir (et elles ont intérêt d'avoir des bons yeux c'est assez sombre):

photos-7887.JPG

C'est une fabrication à la main là la jeune femme commence à monter le fil de trame pour un nouveau tissu elle enroule le tout sur un grand "tambourin" qu'elle placera ensuite dans une autre machine pour les mettre ensuite sur le métier à tisser, elle fait tourner la machine au pied; le travail est physique:

photo2-7894.JPG

Tous les fils sont en soie, ils ne fabriquent pas et ne teintent pas leurs fils qu'ils achètent cependant vous vous en doutez à une entreprise très haut de gamme dans ce domaine, ce que vous voyez dans le fond ce sont leurs "cartes" perforées qui permettent de faire des motifs différents, je crois me souvenir qu'ils en ont plus de 10000, mais en plus ils peuvent mixer plusieurs motifs. Tout est en bois tout est là j'espère pour eux que leur système anti incendie est performant parce que dans ce lieu rien n'a l'air récent, les poids pour les métiers sont de simples pierres:

photo2-7907.JPG

Et vous imaginez bien le temps qu'il faut pour enfiler le fil sur les petites bobines du bas nous n'avons pas vu comment ils procédaient.

Dans ce métier ci dessus ils utilisent du fil d'or... Je vous parlerai de leurs tarifs plus bas, la largeur du tissu est de 60 cm et leur maximum de production est de 25 mètres de long, mais libre à vous de commander plusieurs fois 25 mètres. Une ouvrière (très spécialisée et très bien payée ça fait plaisir à entendre dans le monde du textile) produit environ 25 à 30 cm de tissu par jour, il faut donc être relativement patient pour toute commande.

Là ils travaillent pour le kremlin qui leur a demandé un petit bout de tissu, un réplique de ce qu'il ont déjà et qu'il faut changer.

photo2-7904.JPG

Je ne dis pas que ce n'est pas chargé comme motif mais c'est très beau.

Quand on marche dans l'atelier toutes les planches (ou presque) du plancher bougent et on fait bien attention de ne rien toucher imaginez un fil cassé et il faut tout recommencer. Ici l'ouvrière est en plein travail, en fait elle passe des tiges métalliques avec du fil et au fur et à mesure elle coupe le velours, je ne sais pas très bien comment cela fonctionne mais du coup le velours est plus ou moins ras ce qui lui donne encore plus de relief:

photo2 7910

De l'autre côté du métier à tisser cela donne ça:

photo2-7905.JPG

Et maintenant quelques exemples dans "la boutique" de réalisations:

photo2-7913.JPG

photo2-7918.JPG

photo2-7920.JPG

Cette visite fût un enchantement, j'étais comme une enfant dans un magasin de bonbons, par contre je ne suis pas ressortie avec un petit paquet sous le bras, pas trop les moyens. Pour le prix de leurs tissus fabriqués mécaniquement donc en 140 cm  de large, il faut compter environ 500 € le mètre et pour celui ci par exemple:

photo2-7924.JPG

En soie fabriquer à la main en 60 cm de large (et encore il n'y a pas de fil d'or dedans) comptez 2000 € le mètre, cher  le coussin mais si vous voulez du luxe maintenant vous savez où aller, et oui petite précision les tissus ne se lavent pas et ne sont pas traités anti tâches donc il faut éviter de se vautrer dessus avec une glace au chocolat!!!

La prochaine fois je vous monterai des réalisations faites avec ces tissus par un maître costumier.

Et je remercie mon mari pour les photos moi je voulais profiter à fond de la visite avec notre guide charmante au demeurant.

Publié dans couture

Partager cet article

Repost 0

Shooting de star...

Publié le par byseverine

Fallait bien que je vous la fasse celle là!!!!

Je vous avais dit ne pas avoir eu le temps de tout prendre en photo avant mon départ, peu de blabla place à moi (en toute modestie... vous me connaissez, maintenant).

vetements-0185-copie-1.JPG

Oui j'avoue c'est bien mon sac en bas oui j'ai honte pardon pardon.

Et accessoirement à la magnifique ville de Venise... Alors, pour avoir eu la divine chance d'être seule là:

vetements 0189

Il n'y a pas cinquante solutions, le pont des soupirs (éclairé dans le fond) étant extrêmement fréquenté, soit vous louez les services de gros malabars, ou soit vous comptez sur votre mari mais à 1h30 du mat, ce qui explique l'aspect froissé de ma tunique.

Tunique tout simplement réalisée suivant le principe de la tunique rectangle tuto ici par exemple, j'ai juste arrondi les bords et creusé une encolure carrée, parce que ce magnifique tissu en soie se suffisait à lui même je voulais une forme simple et séduisante. Je la porte avec un pantalon noir slim (oui bon slim grande taille) et j'avais prévu des talons aiguille mais un petit tour en vaporetto (bateau taxi) m'a vite dissuadé de chausser mes escarpins. Faut dire qu'entre le doux clapotis de la marée et le bras généreusement tendu du marin/chauffeur qui vous propulse à l'intérieur du bateau manu militari, c'était hautement dangereux!!!

J'ai beaucoup de choses à vous montrer j'aime cette ville que je connaissais déjà mais peut on réellement connaître un musé à ciel ouvert, en tout cas je vais vous parler très prochainement de deux découvertes époustouflantes liées au textile bien entendu.

Publié dans mes vêtements

Partager cet article

Repost 0

1 2 > >>